Archives quotidiennes :

Que voulez-vous que j’y fasse !

C’est vrai : il existe des personnes désirant travailler leur voix avec la méthode italienne traditionnelle car ils reconnaissent sa suprématie.

Afin d’avoir une belle voix, mais aussi être à l’abri de tout accident vocal durant leur éventuelle carrière.

Pour venir travailler, pour l’apprendre, ils n’hésitent pas soit à faire chaque semaine des centaines de kilomètres, soit à venir s’installer le temps nécessaire dans ma région.

C’est ainsi que mes plus récents élèves viennent de Montbelliard, de Grenoble, de Londres grâce à l’Eurostar.

J’en suis honoré et ravi !

Je les en remercie.